Composer une chanson avec quatre accords

Composer une chanson avec quatre accords ? De nos jours, la plupart des chansons pop rock utilisent une progression d’accords qui sonnent bien à l’oreille. Tellement bien que ça en devient des hits. Mais quels sont ces accords magiques ? Pourquoi cela donne une impression d'un enchaînement d'accords parfait et que l’air reste en tête ? Rentrons dans le détail pour créer votre musique à partir d’une suite d’accords.

Les quatre accords magiques : l'origine

Pour introduire ces quatre accords, la progression d’accords est une notion fondamentale. En effet, les chiffres romains interviennent dans les degrés. Chacun des degrés correspond à un accord.

Les quatre accords magiques reposent sur ce principe : I – V – vi – IV

  • Si nous prenons la clé de Ré, nous obtenons : Ré – La – Sim – Sol.
  • Si nous prenons la clé de Do, nous obtenons : Do – Sol – Lam – Fa.

Pourquoi les quatre accords magiques sonnent bien ?

Parce que ça plaît à l’oreille. En effet, cette impression que vous avez quand vous écoutez les quatre accords magiques, c’est que l'enchaînement d'accords est naturel pour nos oreilles. Il n’y a pas de laisser en suspens et l’histoire commence par une introduction et se termine par une conclusion.

En théorie musicale, c'est la mise en place d’une cadence bien exécutée.

En choisissant les bons accords, vous construisez une cadence qui structure votre enchaînement d’accords quand ils sont joués. C’est en sorte un choix de combinaisons d’accords qui fonctionne bien ensemble. Chaque accord va jouer un rôle (introduction, conclusion, etc.) bien défini selon des règles établies.

Les quatre accords magiques en application

Axis of Awesome

Pour illustrer ce principe d’enchaînements qui sonnent bien, le groupe Axis Of Awesome a mis en application cette progression d’accords : I – V – vi – IV. Vous allez vous rendre compte que beaucoup de chansons sont composées sur ce principe !

Rick Beato

D’un autre côté, l’aspect créatif peut prendre un coup avec une utilisation excessive de ces quatre accords magiques. Rick Beato en fait une bonne discussion dans sa vidéo suivante. Il évoque notamment quelques chansons qui sont écrites sur la base de cet enchaînement magique. Vers la fin, il n’incrimine ni les paroliers, ni les compositeurs ou bien les managers, mais les « A&R guys and the heads of the label that make the decisions and the single and the songs they think sound like hits happen to have these same stupid four chords ».

En résumé, ce sont les labels qui décident quelle chanson va être diffusée. Si l’enchaînement est magique, autant l’utiliser pour que les chansons deviennent des tubes. Mais, dans le fond, cela peut tuer la créativité des compositeurs qui veulent sortir des sentiers battus.

Composer une chanson avec ses quatre accords magiques est une manière parmi tant d’autres pour créer une œuvre musicale. Il est vrai qu’à l’oreille, cela sonne bien et l’enchaînement d’accords donnent une impression de complétude. Néanmoins, énormément de chansons sont créées à partir de cette suite d'accords. Ce n’est pas une tare en soi et chacun est libre d’écouter la musique qu’il veut. Alors, si vous voulez composer une chanson avec I – V – vi – IV , nous vous encourageons à le faire et à varier si possible les accords pour offrir à votre auditoire des chansons qui vous ressemblent.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

Ne ratez pas notre guide sur « Comment apprendre la guitare en autodidacte ? »

Guide
AUTODIDACTE
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x