L'histoire de la célèbre marque de guitares C. F. Martin & Co.

La guitare est un instrument de musique fabriquée par de nombreuses marques avec un niveau de qualité dépendant de l'expérience de chacun. Martin & Co. fait partie des marques les plus connues de ce monde guitariste, à l’image des grands artistes comme Bob Dylan, Ed Sheeran, Eddie Vedder et bien d’autres encore. Il est incontestable que Martin & Co. a marqué l’histoire de la musique, en particulier celle de la musique folk. Mais comment cette marque a su gagner en expérience, et gravir les échelons pour devenir un incontournable en la matière. Nous vous invitons à découvrir la belle histoire de la célèbre marque de guitares Martin & Co.

histoire-de-la-celebre-marque-de-guitares-martin

Histoire de la célèbre marque de guitares Martin & Co. : les débuts

L’histoire de la célèbre marque de guitares Martin & Co débutent en 1833 lorsqu’un immigré allemand répondant au nom de Christian Frederick Martin, Senior décide de fonder sa société dans l'État de New York aux États-Unis. Lui-même fils de luthier, Martin disposait déjà de solides connaissance dans le domaine de la lutherie.

Tandis que de nombreuses marques rivales tombèrent dans l’inconnu, l'entreprise Martin & Co. eut un grand succès, notamment grâce à l’intelligence et à l’expérience de son fondateur, en s'adaptant aux circonstances et aux besoins du marché.

La marque invente même, au cours de l’année 1850, le barrage en X, méthode de fabrication de la caisse de guitare, qui deviendra par la suite une norme chez la quasi-totalité des fabricants de guitares à cordes d’acier.

Ainsi, c’est bien avant d’autres marques désormais légendaires, à l’image de Fender ou encore de Gibson, que Martin a dominé le marché américain de la guitare.

Dès lors, il devient facile d’imaginer que l’histoire de la musique et plus précisément de la guitare eût été bien différente sans l’arrivée de ce créateur de génie au sein du pays de l'oncle Sam.

Les raisons de la création de l'entreprise sur le sol américain

L’arrivée du créateur de la marque Martin aux États-Unis ne tient pas de raisons anodines. En effet, il n’avait pas d'intention de quitter son pays natale, et souhaitait créer sa marque en Allemagne.

C’était sans compter les pressions exercées sur lui par la guilde allemande des luthiers, fabricants de violon, qui a tenté à de multiples reprises de faire interdire la fabrication de guitare, apanage de la guilde des ébénistes à laquelle appartenait Martin.

Bien qu’il ait gagné son procès en justice, Martin a décidé de s’installer au sein d’un pays où les pressions et obstacles se feraient moins nombreux. Les USA était la destination idéale de ce point de vue.

Il ouvre alors un magasin de guitares à New York, où les premiers modèles qu’il met en vente portent les marques Stauffer, un système vite abandonné dû à l’instabilité des cordes.

Certaines gravures sur les premières guitares Martin portent les inscriptions de Martin & Coupa, ou encore Martin & Schatz. Ceci révèle les professionnels et grossistes initialement impliqués dans la création des premiers produits de la marque. Mais le principal distributeur de Martin devint Zoebiskc&Sons, avec qui il entretint des rapports jusqu’en 1898.

Le déménagement en Pennsylvanie

Il faut dire que la ville de New York ne convenait pas à bien C. F. Martin. En effet, la cité était surpeuplée et constituait un environnement où l’hostilité et l’insécurité étaient monnaie courante. Un milieu loin d’être propice à l’épanouissement de l'entreprise de Martin & Co.

C’est pourquoi il décida, dès 1838, de vendre son magasin au détail à New York City afin d'acquérir un terrain de 2 500 mètres carrés au sein de la périphérie de Nazareth, dans l’état de Pennsylvanie.

Son choix s’est porté sur cette ville car Henry Schaltz, son ami d’affaires, s’y était installé avant, et cela lui avait plutôt réussi.

Le nouvel emplacement de l’usine convenait tout à fait à C. F. Martin, si bien qu’il y passa le restant de sa vie à faire prospérer son entreprise de fabrication de guitares.

histoire-de-la-celebre-marque-de-guitares-martin-factory

Histoire de la célèbre marque de guitares Martin & Co. : des fabrications de qualité

Personne ne peut nier le fait que Martin & Co. a toujours mis un point d’honneur à fabriquer ses guitares avec soin.

Cela se démontre assez facilement dès les débuts de la marque, car les modèles étaient fabriqués en respectant les normes d'excellence des matériaux à la base de la qualité Martin. C’est pour cette raison et à juste titre, que les modèles Martin & Co. coûtaient plus cher que la concurrence.

Ainsi, dans les années 1900, le modèle le moins cher de la marque était accessible à 25 dollars, tandis qu’on en trouvait facilement à 10 dollars, soit 2,5 fois moins cher.

Par ailleurs, la marque a toujours privilégié la qualité à la quantité, et ne s’est vite concentrée que sur le haut de gamme. C’est ainsi qu’au début du XXe siècle, lorsque Gibson constituait le concurrent principal de la marque, la production de Martin n’atteignait que 20% de ce dernier.

Depuis, les deux rivaux n’ont jamais cessé de répondre l’un après l’autre aux innovations et aux stratégies de l’autre, en concevant de nouveaux modèles, en élaborant de nouvelles tactiques ou en élargissant leur domaine à des instruments annexes.

Histoire de la célèbre marque de guitares Martin & Co. : fidèle aux cordes en acier

L’une des nombreuses choses faisant la spécificité de la marque Martin & Co. réside dans le fait que cette dernière, à l’inverse d'autres marques et même parmi les concurrents principaux, ne s’est jamais investie dans un modèle de guitare autre que la folk, c’est-à-dire celle qui dispose de cordes en acier.

Lorsque d'autres fabricants de guitares ont investi dans le marché de la guitare électrique, Martin & Co. n’a pas suivi le mouvement.

Il est important de souligner cet épisode, car c’est très probablement grâce à sa fidélité au marché de la guitare à cordes en acier que la marque en est devenue une référence principale en la matière, à l'instar des modèle mythiques comme la D-18 ou la D-28.

Ce n’est que bien après les autres que Martin & Co. s’est plongé dans le marché de la guitare électro-acoustique.

Histoire de la célèbre marque de guitares Martin & Co. : les dreadnoughts

histoire-de-la-celebre-marque-de-guitares-martin-dreadnought

La guitare de style dreadnought, qui tient son nom d’un célèbre navire de guerre britannique, ne fut guère l’invention de Martin & Co.

Apparue en 1916, cette nouvelle forme de guitare n’eut pas un succès immédiat, mais c’était seulement parce qu’elle était en avance sur son nom.

Martin adopta ce modèle dès 1931, à une époque d’expansion du chant populaire, ce qui eut pour résultat de belles ventes. Vous pouvez retrouver les modèles dreadnought dans le catalogue Martin de 1941.

Il s’agit de la première marque qui eût un succès dans la vente de ses dreadnoughts, c’est pourquoi on attribue la création de ce modèle (à tort) à Martin & Co. Quoi qu’il en soit, c’est encore une fois grâce à son dévouement et à son obstination à vouloir mettre au point la meilleure qualité de production possible que la firme s'appropria la popularité du modèle dreadnought.

Mais c’est en 1971 que la vente des dreadnoughts se fait la plus remarquable chez Martin & Co : pas moins de 5 466 ventes ont été enregistrées par la marque. À titre de comparaison, les ventes de ce type de guitare en 1961 n’avaient été que de 507 chez Martin & Co.

Aujourd’hui, ce type de modèle constitue un des piliers de la marque et constitue les meilleurs modèles de guitares acoustiques Martin.

Histoire de la célèbre marque de guitares Martin & Co. : quelques soucis lors du boom d'après guerre

Si l’histoire de la marque Martin & Co. est couronnée de succès, il n’en demeure pas moins que celle-ci a connu quelques désagréments au cours de son histoire.

Il fut un temps que l’on nomma la période du boom dans le monde de la guitare. Cette période correspond au lendemain de la Seconde Guerre mondiale. Une période de paix s’étant installée, la pratique de la guitare s’est généralisée, et les demandes ont explosé.

Cependant, Martin n’a pas su répondre correctement à cette hausse, car les demandes dépassaient alors de loin les capacités de production de la marque. À cette époque, c’était Fred Martin III qui était aux commandes.

Ce dernier avait repris le flambeau d’une usine relativement ancienne, dont la capacité de production n'excédait les 6 000 unités par année. Un rendement faible, auquel il a fallu trouver rapidement une solution.

C’est pourquoi Fred Martin III prit la décision de faire construire une nouvelle usine rue Sycamore, toujours au sein de la ville de Nazareth. S’étendant sur une surface de près de 5 800 mètres carrés, cette dernière pouvait assumer un rendement bien supérieur, toujours dans l'optique d'une qualité de fabrication. En 1964, soit une année après la création de l’usine, la capacité de production de la marque atteignait alors les cinq chiffres.

Grâce au coup de force de Fred Martin III, Martin & Co. pût se maintenir dans la course et même mieux, puisqu’au cours des années 60, la grande majorité des auteurs compositeurs connus disposaient de leur guitare Martin & Co.

Histoire de la célèbre marque de guitares Martin & Co. : les musiciens

histoire-de-la-celebre-marque-de-guitares-martin-musiciens

Nous pouvons citer de nombreux exemples de musiciens ayant été fidèles à la marque Martin & Co :

  • Stephen Stills, qui est même devenu un grand fan des guitares de la marque, si bien qu’il finit par en posséder une collection entière, et, il faut le dire, plutôt impressionnante. 
  • Judy Collins et sa fameuse 12 cordes,
  • la légende Ry Cooder, possesseur d’une Martin 000-18 dès l’âge de 10 ans.
  • Bob Dylan, Joan Baez sont des exemples de grands noms encore très connus aujourd’hui, et qui utilisent des guitares de la marque Martin & Co.

« Les guitares Martin sont connues de manière générale. La tonalité d'un instrument Martin est le résultat naturel d'une étude et d'une attention particulière aux détails de la part du fondateur et de ses descendants depuis quatre générations. » Cette phrase a été écrite en 1901 par Frank Henry Martin.


Elle est toujours vrai.


La famille Martin est toujours propriétaire et dirige l'entreprise, comme elle l'a toujours fait. Voici les différents dirigeants de l'entreprise C.F. Martin & Co. :


 - Christian Frederick Martin, Senior 1796-1873
 - Christian Frederick Martin, Junior 1825-1888
 - Frank Henry Martin 1866-1948
 - Christian Frederick Martin, III 1894
 - Herbert Keller Martin 1895-1927
 - Frank Herbert Martin 1933
 - Christian Frederick Martin, IV 1955

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

Ne ratez pas notre guide sur « Comment apprendre la guitare en autodidacte ? »

Guide
AUTODIDACTE
>